Procès de l'enfant martyr de Kanata : autre témoignage troublant

Les représentations sur sentence dans le dossier du père de l'enfant martyr de Kanata ont commencé aujourd'hui au palais de justice d'Ottawa.

Le juge a accepté au début du mois de repousser les procédures afin d'entendre d'autres témoignages avant de rendre sa décision.

Aujourd'hui, la tante de l'enfant a fait une déclaration au nom de la jeune victime. Elle a rappelé que l'homme était sans remords et qu'il avait empêché son garçon d'assister aux funérailles de sa propre mère.

Rappelons qu'en 2013 l'ancien agent de la GRC a fait vivre un véritable enfer à son fils de 11 ans en le privant notamment de nourriture et en le ligotant dans le sous-sol de la maison familiale. 

Il a été reconnu coupable en novembre dernier d'accusations de voies de fait graves, d'agression sexuelle causant des lésions corporelles et de séquestration.

Sa conjointe a été condamnée à trois ans de prison en janvier dernier.