Procès de l'enfant martyr de Kanata : la Couronne demande une peine sévère

Les représentations sur la peine du père de l'enfant martyr de Kanata se sont poursuivies aujourd'hui au palais de justice d'Ottawa.

La Couronne exige une peine d'emprisonnement de 23 ans alors que la Défense plaide pour une peine de 5 à 7 ans alléguant que l'homme souffre d'un syndrome de stress post-traumatique.

L'ancien agent de la GRC a été reconnu coupable en novembre dernier d'accusations de voies de fait graves, d'agression sexuelle causant des lésions corporelles et de séquestration.

Sa conjointe a été condamnée à trois ans de prison en janvier dernier.