Procès Ramsurrun : lettres et photos troublantes présentées en cour

Au palais de justice de Gatineau, des lettres et des photos troublantes ont été présentées en preuve hier au procès de Shakti Ramsurrun.

L'homme de 33 ans est accusé des meurtres prémédités de sa conjointe et de ses beaux-parents survenus dans le secteur Aylmer en 2012.

Ce qu'on apprend c'est que l'accusé a laissé des notes un peu partout dans la maison spécifiant qu'il n'était pas le tueur.

On a également appris que la scène de crime a été lavée en grande partie après le drame. Les policiers ont retrouvé très peu de sang sur place.

Le procès va reprendre mardi.