Rapibus : les policiers du SPVG pourront intervenir dans le corridor

Les policiers de Gatineau pourront désormais intervenir dans le corridor du Rapibus.

Une entente a été conclue aujourd'hui entre le SPVG et la STO.

Les policiers pourront notamment émettre des constats d'infraction aux chauffeurs d'autobus pour la vitesse, mais aussi aux piétons et aux cyclistes qui se retrouvent dans le corridor alors que c'est interdit.

Ce sont les inspecteurs de la STO qui étaient, jusqu'à tout récemment, responsables de la sécurité du corridor, mais ils n'avaient pas le pouvoir de remettre des contraventions.