Retard du train léger à Ottawa : la Ville veut des millions de dollars

La Ville d'Ottawa réclame des millions de dollars au Groupe de transport Rideau pour le retard de la mise en service du train léger.

Le projet devait être livré ce printemps, mais verra plutôt le jour en novembre après six mois de retard.

Une pénalité d'un million de dollars pourrait également être imposée au groupe si l'échéancier de novembre prochain n'est pas respecté.

Par ailleurs, on aura désormais des mises à jour plus fréquentes des travaux qui sont effectués sur la ligne de la Confédération. La Ville a demandé aujourd'hui à ce qu'un compte-rendu lui soit fait chaque mois d'ici novembre prochain.

La prochaine mise à jour est attendue le 6 mars prochain.