Revers en cour pour le présumé terroriste de Gatineau

Le présumé terroriste de Gatineau, Ismael Habib, a subi un important revers en cour ce matin.

Le juge a autorisé la Couronne à utiliser en preuve les aveux de l'homme de 29 ans qui ont été obtenus lors d'une opération d'infiltration de la police.

Habib voulait que ses déclarations soient jugées inadmissibles en raison du contexte dans lequel elles ont été faites.

Rappelons que le sympathisant djihadiste, qui a été arrêté l'an dernier, est accusé d'avoir fait de fausses déclarations dans le but d'obtenir un passeport pour quitter le Canada et aller combattre dans les rangs du groupe armé État islamique, en Syrie. 

Il est le premier adulte canadien à subir un procès sous cette inculpation.