STO: le conflit se réglera-t-il en arbitrage?

C'est aujourd'hui que les chauffeurs et employés d'entretien de la STO seront appelés à voter sur la proposition de remettre le dossier entre les mains d'un arbitre.

Les syndiqués vont se rassembler au cours de la journée afin de se prononcer sur cette prochaine étape.

Rappelons que les deux parties ont jusqu'à demain pour accepter ou refuser la proposition du médiateur de laisser un arbitre décider de ce qui se retrouvera dans la prochaine convention collective.

Les chauffeurs et employés d'entretien sont en moyens de pression depuis le 20 janvier et malgré plusieurs rencontres de médiation, les négociations sont toujours dans une impasse.