Surtaxe sur le bois d'oeuvre canadien : inquiétudes en Outaouais

La décision des États-Unis d'imposer une surtaxe de 20% sur le bois d'oeuvre canadien sème l'inquiétude jusqu'ici en Outaouais.

Plusieurs entreprises se posent énormément de questions quant à leur avenir.

C'est le cas de Produits forestiers Résolu qui a l'intention de se battre contre cette nouvelle mesure.

Le porte-parole de Résolu, Karl Blackburn soutient que ce tarif douanier est inquiétant pour les travailleurs dans les régions.

''Si malheureusement on vend moins de bois, il est clair qu'on en transforme moins. Si on en transforme moins, malheureusement les contrecoups vont être dans les régions.''

Karl Blackburn, porte-parole de Produits forestiers Résolu

Résolu espère un geste fort du gouvernement canadien pour supporter l'industrie forestière, dont une garantie de prêt pour faire face à la taxe supplémentaire jugée injuste.

''Cela a un impact social considérable parce que les familles et les employés restent ici en Haute-Gatineau. On est un des principaux employeurs. Donc, c'est un impact majeur pour ces familles.''

Frank Chaboud,  directeur général de l'usine de Sciage Husky dans la municipalité de Low

À Thurso, le maire Benoit Lauzon est très vigoureux dans ses commentaires. Il avance que c'est une attaque contre les régions forestières et l'ensemble de l'économie québécoise.

Le premier ministre Justin Trudeau promet d'être ferme envers Donald Trump dans ce dossier.