Trois ans de prison pour la belle-mère de l'enfant martyr de Kanata

La sentence vient de tomber dans le dossier de la belle-mère de l'enfant martyr de Kanata.

Elle est condamnée à purger trois ans de prison après avoir été reconnue coupable d'agression armée et d'avoir failli à son devoir de fournir le nécessaire à la vie du jeune garçon de 11 ans.

Considérant le temps déjà passé derrière les barreaux, il lui reste 17 mois à purger à sa peine.

Rappelons que les représentations sur sentence du père de l'enfant sont prévues en mars prochain.

Il a été reconnu coupable en novembre de la majorité des accusations qui pesaient contre lui, soit voies de fait, agression sexuelle et séquestration.