Un été d'enfer dans les hôpitaux

Des intervenants du milieu de la santé ont à nouveau tiré la sonnette d'alarme hier.

Deux groupes syndicaux ont tenté de faire entendre la détresse de leurs membres.

L'Alliance du personnel professionnel et technique a notamment rencontré à huis clos les députés Maryse Gaudreault et Marc Carrière.

Pendant ce temps, le Syndicat des professionnelles en soins de l'Outaouais rencontrait la presse pour dénoncer le traitement reçu de la part de l'employeur, particulièrement en ce qui a trait aux horaires d'été.

Les syndiquées craignent de vivre un été d'enfer en raison des mesures imposées par le CISSSO.