Un gamin avale le «speed» de son grand-père

Un grand-père de Gatineau risque cinq ans de prison après que son petit-fils ait avalé un comprimé de «speed» qui traînait chez lui.

Selon LeDroit, l'histoire remonte à septembre 2016, au moment où le garçon de 4 ans se faisait garder par son grand-père, qui s'adonnait en cachette au trafic de méthamphétamine.

Le garçon aurait trouvé ce qu'il croyait être des bonbons au sol, les aurait avalés et serait devenu agité et incohérent.

Les analyses médicales ont démontré qu'il s'agissait bien de drogue de synthèse.

Heureusement, il ne gardera aucune séquelle permanente de cet incident.