Un massothérapeute de l'Est ontarien accusé d'agression sexuelle

Un massothérapeute de Casselman, dans l'Est ontarien, a été arrêté hier pour une histoire d'agression sexuelle.

Une cliente de Stéphane Racine a porté plainte aux policiers l'an passé après une agression qu'elle aurait subi en novembre 2017 pendant un massage.

L'homme de 50 ans sera formellement accusé le mois prochain.

C'est la seule victime qui s'est rapportée jusqu'à présent, mais les policiers craignent que Racine ait pu faire plus qu'une victime.

L'enquête se poursuit.

La PPO invite de potentielles victimes à porter plainte en composant le 613-443-4499.