Un policier de Gatineau dans l'eau chaude

Un policier de Gatineau a plaidé coupable à un chef d'accusation d'utilisation non autorisée d'un ordinateur pour avoir consulté des bases de données policières à des fins personnelles.

C'est à la suite d'une information reçue du public que Nicolas Marceau a été arrêté.

Il aurait consulté à plusieurs reprises des ordinateurs du SPVG à des fins personnelles entre février 2014 et juin 2016.

Sa sentence sera rendue à une date ultérieure.

Il est, pour l'instant, suspendu sans solde.