Un policier en prison... une heure

Un policier reconnu coupable de conduite dangereuse causant la mort a passé une heure en prison hier avant d'être remis en liberté.

Selon LeDroit, François Laurin a écopé de 12 mois d'emprisonnement, mais a obtenu une suspension de sa peine une heure plus tard puisqu'il a décidé de porter en appel le verdict de culpabilité.

Rappelons que le policier de la Sûreté du Québec a causé la mort d'Éric Rompré en juin 2012 dans la Petite-Nation.

Il répondait à un appel d'assitance et roulait à 180 km/h lorsqu'il est entré en collision avec le véhicule de la victime.