A la défense du Parc national

Le député-ministre François Phillipe Champagne se porte à la défense de la Direction du Parc national de la Mauricie, accusée par le Mouvement Vert de contribuer à la détérioration des écosystèmes.

Le Mouvement vert affirme que l'affluence accrue détériore l'environnement.

Par ailleurs, des travaux planifiés d'épandage d'un pesticide dans un des lacs vont semble-t-il détruire la flore et la faune aquatique.

La Direction du parc n'a jamais répondu publiquement à ces attaques 

On écoute le ministre Champagne.