Accident de travail au dépôt à neige: l'enquête se poursuit

Il faudra patienter quelques semaines encore avant de connaître les conclusions et les recommandations de la CNESST au sujet de l'accident de travail mortel survenu au dépôt à neige de la rue Bellefeuille à Trois-Rivières le 26 janvier.

La CNESST n'a pas terminé son enquête et dispose d'un délais légal de 6 mois pour produire un rapport lors d'un accident mortel.

On se souviendra qu'un camionneur de la firme André Bouvet s'est retrouvé coincé entre une souffleuse à neige et son camion après qu'un amoncellement de neige se soit détaché de la montagne.

Depuis cet événement, la Ville de Trois-Rivières, qui est propriétaire du dépôt à neige, a interdit aux camionneurs de sortir de leur véhicule lors des opérations de déchargement de la neige.