Aléris: le député Auger devra patienter

Le député de Champlain, Pierre-Michel Auger doit faire son deuil d'un règlement rapide du dossier Aléris.

Cette semaine, il a proposé que le ministère de l'Environnement procède immédiatement aux travaux de décontamination et de réhabilitation du site de l'ancienne usine pour que le terrain soit revendu et soit utilisé pour du développement économique.

Or, il faut se rappeler que depuis août de l'an dernier, le ministère poursuit tous les anciens propriétaires de l'usine et qu'il est impossible de passer outre le processus

Le député de Maskinongé et adjoint parlementaire au ministre de l'environnement, Marc H Plante précise.