Aléris: Pierre-Michel Auger et la ville sont alliés

Après s'est fait dire par son collègue et adjoint parlementaire à l'Environnement Marc H Plante, qu'il fallait attendre que les procédures judiciaires suivent leur cours dans le dossier Aléris, voilà que le député de Champlain, Pierre-Michel Auger applaudit à l'intention de la Ville de Trois-Rivières de mettre de la pression pour que l'ancienne usine soit démolie et que le site soit décontaminé.

La Ville est prête à renoncer aux 780,000$ de taxes impayées par le propriétaire, l'américain Tim Martinez, pour donner rapidement une nouvelle vocation au site.

Le député Auger appuie toujours le principe du pollueur payeur et du même souffle, il ne voit pas pourquoi il ne serait pas possible de procéder à tous les travaux en maintenant la poursuite devant les tribunaux.

Jusqu'à maintenant, il en coûté 10 millions$ au trésor public, donc aux contribuables, pour des travaux qualifiés de préliminaires.