Bois d'oeuvre: le ministre Champagne optimiste

Dénonçant à son tour la décision des États-Unis d'imposer une taxe de 20% sur le bois-d'oeuvre canadien, le ministre du Commerce International et député de St-Maurice/Champlain, François-Phillipe Champagne, rappelle que les quatre dernières crises du bois-d'oeuvre se sont toujours soldées par des victoires du Canada devant les tribunaux internationaux.

A court terme, le fédéral et les provinces sont à l'oeuvre pour soutenir les entreprises et les travailleurs qui pourraient subir les contrecoups de la décision de l'administration américaine.

M. Champagne rentre à peine de Chine et il croit avoir établi des liens solides en vue de l,ouverture d'un nouveau marché.