Ça passe ou ça casse chez ABI

C'est demain et mercredi que les syndiqués de l'ABI se prononceront sur l'offre qualifiée de finale par l'employeur. 

L'un des principaux point en litige, soit le régime de pension à deux vitesses, ne ferait pas partie de cette offre. 

L'employeur s'attend donc à ce que les syndiqués acquiescent à cette proposition. 

Il semble que le comité de négociations ne fera aucune recommandation à ses membres. 

Actuellement, le syndicat a un mandat de grève en main à exercer au moment jugé opportun. 

De son côté, l'employeur n'exclut aucun scénario advenant un refus mais il ne semble pas que ce soit une option pour la partie patronale.