Cellulaire au volant: 30 constats émis

Le message ne passe vraiment pas au sujet de l'interdiction d'utiliser un cellulaire au volant.

Le mois dernier les patrouilleurs de la Police de Trois-Rivières ont porté une attention particulière à cette problématique et lors des diverses opérations réalisées, 30 constats d’infraction ont été émis; c'est au moins un par jour.

De plus, les policiers ont procédé à l’arrestation de 12 personnes en lien avec la conduite d’un véhicule avec les capacités affaiblies par l’alcool, ou encore, à la garde et au contrôle d’un véhicule avec les capacités affaiblies.