Crise majeure au Bloc qui est secoué par 7 démissions

Le Bloc québécois est en crise. 

7 députés ont décidé de claquer la porte du parti ce matin en raison d'une mésentente profonde avec leur cheffe Martine Ouellet.

Ils vont siéger à titre d'indépendants. 

Du nombre, le député de Bécancour-Nicolet Saurel Louis Plamondon, doyen de la chambre des communes et en poste depuis la création du parti indépendantiste à Ottawa.

«J'ai eu plusieurs crises au Bloc Québécois, c'est sans doute la plus profonde. Plusieurs différents à l'occasion, mais que ce soit le chef Bouchard ou Duceppe ou Paillé, trouvait toujours le moyen de recoller les morceaux. Ce n'est pas le cas aujourd'hui c'est triste, mais je quitte ma cheffe, mais je ne quitte pas le Bloc Québécois.»

Le Bloc québécois ne compte plus que 3 députés.