Démission à la Maison Carignan

Le Conseil d'administration de la Maison Carignan à Trois-Rivières devra combler le poste de président.

Rosaire Hébert qui occupait cette tâche depuis 2002 a décidé de quitter ses fonctions de son propre chef après avoir convenu avec les autres administrateurs, le 15 juin dernier de se retirer temporairement des réunions du Conseil, le temps d’y voir plus clair sur les tenants et aboutissants d’une situation
délicate.

Il en serait venu à la conclusion qu’il est préférable de quitter la présidence de l’organisme pour ne pas nuire à l’image et à la pérennité de la Maison Carignan. 

Rosaire Hébert a plaidé coupable sur deux chefs de conflits d’intérêts concernent directement la maison de thérapie, pour une assurance contractée par l'organisme dans un cas et dans l'autre cas et pour une autre assurance contractée par un client et dont la bénéficiaire est devenue la Maison Carignan en cours de route.