Désengorger des lits d'hôpitaux

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, et la ministre responsable de la Mauricie, Julie Boulet, annoncent une aide financière de 4,5 M$ pour la région de la Mauricie et Centre-du-Québec afin de créer 58 places pour les personnes qui sont en attente de services en hébergement, en réadaptation et en convalescence, de même qu'en santé mentale, et à l'ajout de ressources humaines en CHSLD.

Dans le détail, on parle de 1,9 M$ pour la création de 32 places en soins de longue durée, 12 places en appartements supervisés visant le rétablissement de personnes souffrant de troubles graves en santé mentale, 5 places à l'Unité de réadaptation fonctionnelle intensive et 9 places dans la communauté en réadaptation modérée et en convalescence. 

Puis, 2,6 millions$ sont prévus pour l'embauche de personnel. 

Cela représentera environ 73 personnes de plus dans les CHSLD de la région, qui occuperont des postes de préposés aux bénéficiaires, d'infirmières auxiliaires ou d'infirmières. 

La présidente du Syndicat des Infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes, Andrée Guillemette, accueille cette annonce avec scepticisme.