Elle reconnait avoir tué son enfant, elle écope de la prison à vie

Au palais de justice de Trois-Rivières, Marie-Lou Beauchamp-Fillion a écopé de la prison à vie sans possibilité de libération conditionelle avant 13 ans et demi après avoir reconnu avoir enlevé la vie de son enfant de 2 ans en septembre 2017 à Bécancour. 

La femme de 42 ans a plaidé coupable à une accusation réduite de meurtre au 2e degré. 

Le père du petit Luca, 2 ans, Jason Cuscuna a livré un témoigage émotif à la Cour souhaitant s'adresser à son ex-conjointe. 

M. Cuscuna espère qu'il aura un jour des réponses à ses questionnements, il a mentionné que tout ce qu'il avait souhaité c'était d'être avec l'accusée et son enfant eux qui étaient séparés, lui demeurait à Montréal, elle à Bécancour. 

Plusieurs membres de la famille de M. Cuscuna se sont aussi adressés à la Cour démolis par la perte de l'enfant. 

Marie-Lou Beauchamp-Fillion sera admissible à une libération conditionelle dans moins de 12 ans compte-tenu de la détention préventive.