En politique pas d'amis... rien de moins sûr!

Sans parler dans l'immédiat de formation de clans en vue des élections municipales de novembre prochain à Trois-Rivières, on peut sans l'ombre d'un doute parler d'affinités entre certains candidats.

C'est le cas pour l'aspirant à la mairie, Jean-François Aubin, qui appuie de façon à peine voilée celui qui souhaite lui succéder dans Marie de l'incarnation, Denis Roy.