Frappe contre les motards: le maire Dostaler s'y attendait

S'il en est un qui n'est pas surpris de la frappe policière d'hier contre les motards, c'est le maire de Notre-Dame du Mont Carmel, Luc Dostaler.

Il avait été avisé que la SQ les surveillait et la perquisition menée dans la bâtisse qui abritait autrefois Tabac Galaxy a en quelque sorte conforté M. Dostaler.

Une rumeur courait déjà depuis plusieurs mois à l'effet que les motards cherchaient à s'implanter dans la municipalité et de toute évidence, ils ont réussi à occuper en partie le bâtiment propriété d'une compagnie à numéro.

La Municipalité avait adopté une résolution de changement de zonage en juin 2016 afin d'interdire dans le périmètre commercial de la route 157 les salles de réunions, de conférences et de congrès, bloquant ainsi la possibilité d'implantation d'un repère.

C'est la SQ qui avait recommandé aux élus d'agir de la sorte.

Le corps de police avait aussi avisé le maire de se méfier de demandes bizarres de permis qui auraient pu être adressées.