Guillaume Picotte règle ses dossiers

A Trois-Rivières, Guillaume Picotte, ce jeune homme impliqué dans un complot pour éliminer les membres de la famille de son ancienne amie de coeur et d'enlever cette dernière en mars 2016 écope d'une peine de 46 mois.

Si on tient compte de la détention préventive, il lui reste 19 mois à purger à compter d'aujourd'hui.

Il a décidé de plaider coupable aux accusations déposées contre lui.

Il appert que Picotte n'aurait pas accepté la rupture.

Le co-accusé dans cette histoire et recruté par Picotte, Kaven Leblanc, qui était mineur à l'époque, a été assujetti à une peine pour adulte à la suite de son plaidoyer de culpabilité et il devrait connaître son sort le 22 septembre