Il faut redonner vie au bas du Cap

La santé commerciale du secteur du bas du Cap-de-la-Madelaine en préoccupe plus d'un.

Après le départ de plusieurs commerces dans les derniers mois, comme le Canadian Tire et la Mercerie de luxe, l'heure est à la réflexion pour la survie de ce district.

Sabrina Roy et Luc Fortin, deux élus municipaux, se penchent sur un projet qui vise à faire revivre le bas du Cap. Un questionnaire dans le but de connaitre les habitudes de consommation des citoyens a été lancé en ligne. 350 personnes se sont prêtées à l'exercice.

Essentiellement, le projet viserait à amener des PME dans le secteur.

L'ex conseiller du district du Sanctuaire Alain Croteau croit qu'il faut ramener un organisme comme Rues Principales pour remettre sur pied la santé commerciale du bas du Cap. De son côté, le maire de Trois-Rivières Yves Lévesque n'en voit pas l'utilité et soutient que l'offre commerciale est tout simplement dictée par les consommateurs.