Inondations en Mauricie: « Les citoyens doivent se mobiliser »

Bien que les prévisions quant au niveau de l'eau ont quelque peu changées, les inondations seront équivalentes à celles de 2017 selon les autorités.

À Trois-Rivières, la Ville a une fois de plus demandé la mobilisation citoyenne. Les secteurs de Trois-Rivières ouest et Pointe-du-Lac ne seront pas épagrnés et les riverains sont invités à protéger leurs propriétés par des digues de sacs de sable.

Tous les bénévoles seront accueillis dans les secteurs concernés.

Vendredi, 30 000 sacs de sable avaient déjà été distribués. Samedi matin, des milliers de sacs étaient toujours inutilisés.

« Les gens doivent se préparer. On sait que le niveau de l'eau va dépasser celui de 2017. Il faut se mobiliser », a martellé la mairesse suppléante Ginette Bellemare.

La Ville de Trois-Rivières, tout comme celle de Nicolet, a demandé officiellement l'aide de l'armée canadienne.

L'armée aussi appelée en renfort à Nicolet

En fin d'après-midi hier, la Ville de Nicolet a également demandé l'aide de l'armée. Selon la mairesse Geneviève Dubois, ce support est plus que nécessaire.

Le niveau du Lac Saint-Pierre pourrait atteindre les 3 mètres 10 dans les prochaines heures.

« Si on atteint ce qui s'est produit en 2017, on n'arrivera pas à répondre à la demande. Quand l'armée était arrivée en 2017, ça avait donné un bon coup de main. »

Bécancour et Nicolet ont d'ailleurs une ligne d'urgence ouverte 24h sur 24 pour les éventuels sinistrés.