Kaven Sirois: la décision en délibéré

La Cour d'Appel du Québec prend en délibéré la requête de Kaven Sirois, l'un des deux resposables du triple meurtre de la rue
Sicard, qui demande à ce que la peine pour adulte qui lui a été imposée devienne une peine pour adolescent.

Son avocat, David Guévin, a plaidé sur le fait que le juge Bruno Langelier aurait dû tenir compte du trouble de personnalité limite dont souffre le jeune homme dans l'évaluation de la peine.

Une peine pour adolescents, signifie 6 ans de garde fermée à l'institut Philippe-Pinel, et quatre ans de suivi.

La sentence rendue en février lui impose d'être détenu à Phillipe Pinel jusqu'en 2020 et ensuite d'être détenu dans un pénitencier pour le reste de sa peine

La Couronne maintient qu'une peine peine pour adolescent n'aurait pas été suffisante dans les circonstances.

Le trouble de personnalité limite n'empêchait pas le jeune homme d'avoir pleinement conscience de ces actes, selon la poursuite. 

On ignore quand la Cour d'Appel rendra sa décision