La carpe asiatique menace les activités des pourvoyeurs

Un poisson menaçant fait son apparition au Québec, notamment dans le lac St-Pierre.

La carpe asiatique a été répertoriée dans plus de 110 sites à travers la province par le ministère de la Faune au cours des deux dernières années.

Plus précisément, il s'agirait d'une sous-espèce : la carpe du roseau.

Ce poisson est extrêmement vorace ayant comme caractéristiques de détruire les herbiers et se nourrir de jeunes spécimens des autres espèces.

Pour cette raison, il sera dorénavant interdit de pêcher avec des poissons-appâts vivants dès le 1er avril ce qui devrait sonner le glas de la pêche hivernale aux dorés.

Plusieurs pourvoyeurs ont déjà annoncé leur intention de cesser leurs activités, ils prévoient des pertes économiques importantes.