La SPA pointe du doigt la ministre dans le dossier des rodéos

Après le groupe mené par le professeur en droit de l'Université de Montréal Alain Roy voilà que la SPA Canada fustige la ministre du tourisme et ministre régionale Julie Boulet. 

Mme Boulet a réitéré mardi son appui au festival western de St-Tite pour la tenue de rodéo. 

Dans un communiqué émis ce matin SPA Canada déclare et je cite :

«Il est inconcevable de faire d'une souffrance d'un animal une attraction publique.»

À l'instar du groupe mené par Alain Roy, l'organisme soutient que les rodéos sont illégaux en regard de l'application de la nouvelle loi sur le bien-être animal.

Par ailleurs, la mairesse de Saint-Tite Annie Pronovost, appuie le Festival Western et assure qu'il a le bien-être animal à coeur.