La SQ a repris ses recherches dans le dossier Mélissa Blais

Des policiers de la Sûreté du Québec étaient de retour sur le terrain hier dans le but de trouver des indices qui pourraient faire avancer l'enquête sur la disparition de Mélissa Blais.

Les recherches se sont concentrées dans les secteurs de Yamachiche et Maskinongé là où il y a des descentes de bateaux.

4 policiers spécialisés en recherches ont été déployés.

Mélissa Blais 34 ans est portée disparue depuis le 2 novembre 2017. Elle a été vue pour la dernière fois à la sortie d'un bar de Louiseville, son véhicule, une Toyota Corolla noire 2011 immatriculée Y70 FAD n'a jamais été retrouvé.

La sergente Éloïse Cossette de la Sûreté du Québec.

«C'est l'automne, les feuilles vont tomber. Il y a des gens qui vont se rendre en forêt pour différentes activités comme la chasse et la pêche. On demande aux gens d'ouvrir l'oeil, ça peut-être de cette façon-là qu'on va retrouver son véhicule ou Mélissa Blais.» Éloïse Cossette, sergente-relationniste à la Sûreté du Québec.

Par ailleurs, la demi-soeur de la disparue, Manon St-Pierre, qui est camionneuse, a convaincu son employeur, Groupe Jovan MCDK d'apposer une photo de Mélissa Blais sur une centaine de ses remorques qui voyagent un peu partout à travers l'Amérique du Nord.

Toute personne détenant de l'information concernant la disparition de Mélissa Blais peut contacter le 1 800 659-4264 24h sur 24.