Le cas de Jonathan Chaussé: la saga se poursuit lundi

Il faudra patienter à lundi avant de savoir si Jonathan Chaussé, ce jeune homme de 18 ans accusé initialement sous six chefs pour avoir menacé de mort une étudiante du Collège l'Horizon à Trois-Rivières va pouvoir reprendre sa liberté.

Ce vendredi, s'est poursuivie son enquête sur remise en liberté.

Un policier a notamment expliqué les circonstances qui ont mené au dépôt de nouvelles accusations.

En effet, la médiatisation des premiers démêlés de Jonathan Chaussé a incité deux autres jeunes filles à porter plainte.

L'enquête de la police de Trois-Rivières a conduit au dépôt d'accusations pour des gestes à caractère sexuel qui auraient été commis à l'endroit des deux jeunes filles.

On parle aussi d'accusations de menaces, de voies de faits, de harcèlement et d'avoir braqué une arme dans le cas de l'une des deux plaignantes.

Puis, un autre témoin a expliqué les antécédents médicaux du jeune homme, un témoignage frappé d'une ordonnance de non-publication.

On peut tout de même mentionner que la défense plaide que Jonathan Chaussé pourrait bénéficier d'une aide et d'un encadrement s'il était remis en liberté.

Compte tenu de l'heure tardive, le juge a décidé de reporter le dossier à lundi