Le chantier de l'hôtel de Lassalle a repris

L'entreprise de construction et de démolition GB a présenté une nouvelle façon de faire à la CNESST qui a entériné le plan. 

On sait maintenant que c'est au moment de détruire la façade que le plan initial n'a pas été respecté. 

La structure s'est affaiblie dès le deuxième coup de pelle ce qui n'était pas prévu, l'opération a provoqué un important nuage de poussière et ainsi considérer tous les rebuts comme de l'amiante. 

Les travailleurs affectés au chantier travaillent maintenant tous avec un masque et le site est arrosé à chaque fois que la pelle mécanique est en action. 

L'entrepreneur ne pourra respecter le budget de 245 mille dollars mais assumera les coûts supplémentaires. 

Le chantier devrait prendre fin d'ici deux à deux semaines et demie. 

La CNESST analyse la situation et verra si des sanctions doivent être prises contre l'entrepreneur.