Le lock-out est levé à l'UQTR

Soupir de soulagement pour les étudiants de l'UQTR qui pourront reprendre les cours dès demain.

Le recteur, Daniel McMahon, vient de lever le lock-out imposé à ses 445 enseignants le 2 mai dernier.

La direction de l'UQTR et le Syndicat des enseignants reprendront les négociations sous la supervision d'un médiateur.

Si jamais la médiation n'aboutit pas à un règlement négocié, et que le médiateur est témoin du manque de collaboration de la partie syndicale, Québec agira.

Le gouvernement a pris l'engagement ferme de légiférer avant la fin de la session parlementaire qui prend fin le 15 juin.

«Le premier ministre m'a dit: je te donne mon engagement personnel que nous allons adopter une loi spéciale si vous n'êtes pas capable de vous entendre, mais on veut vous laisser une ultime chance parce que comme vous le savez c'est toujours mieux d'avoir une entente négociée qu'une entente imposée.»   Le recteur Daniel McMahon.

Avec la collaboration de Raphaël Rivard.