Les chauffeurs d'autobus scolaire revendiquent

Les chauffeurs d'autobus scolaire veulent une amélioration de leurs conditions de travail qui passerait entre autres par une augmentation de leur salaire.

La Fédération des employés de services publics affiliés à la CSN demandent au gouvernement un décret sur les conditions de travail.

Selon un comité de travail chargé d'analyser les emplois dans le transport scolaire, il a été établi que le taux horaire minimal devait se situer à 19,14 $ l'heure en janvier 2015. Or en ce moment au Québec, certains conducteurs ne reçoivent que le salaire minimum. 

Paul Lavergne de la CSN


 

Au Québec, plus de 575 000 écoliers, soit un peu moins de 60 % de tous les élèves du primaire et du secondaire, montent à bord des autobus scolaires tous les jours.