Les organismes en défense collective réclament 40 M$

Les organismes communautaires en défence collective des droits rassemblés au ROÉPAM réclament une enveloppe de 40M$ de la part du ministre François Blais.

Depuis les 9 dernières années, les organismes en défence collectives sont indexés à 0% ce qui équivaut à une baisse de financement.

Pour assurer le bon fonctionnement des organismes et rester efficaces pour les citoyens, le ROÉPAM demande une enveloppe de 40M$ au ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Le prochain budget sera déposé le mois prochain et le ROÉPAM espère avoir un coup de pouce de la part du gouvernement.

Le coordonateur du ROÉPAM Marc Benoît.