Marc Perron: la saga achève

Revirement dans le dossier de Marc Perron, cet individu qui a reconnu avoir agressé avec une petite masse, une jeune fille à Trois-Rivières en octobre 2015.

Il ne conteste plus la demande adressée  par la Couronne qui désire le faire déclarer délinquant dangereux. 

Son avocat, Yvan Braun, avait demandé la production d'une contre-expertise pour confirmer ou infirmer la conclusion d'une évaluation commandée par la Couronne. 

Me Braun a donc annoncé ne plus contester la position de la partie adverse.

La cause sera ramenée le 3 octobre. 

La Poursuite précisera certains points contenus dans le rapport d'évaluation et la victime de Perron, Natasha Raymond va témoigner.

Advenant qu'il soit déclaré délinquant dangereux Perron devra purger une peine d'emprisonnement de deux ans minimum suivie d'une ordonnance de surveillance d'une durée maximale de dix ans.