Martin Gélinas ému en devant le Tribunal administratif du Québec

L'ex vice-recteur de l'UQTR Martin Gélinas a livré son plaidoyer hier après 19 jours devant le Tribunal administratif du travail.

On peut lire dans le Nouvelliste que M. Gélinas a été très ému en répondant aux accusations de son ex-employeur, accusations qui ont mené à son congédiement en février 2015. On parle entre autres de plusieurs textos menaçants envoyés à des hauts placés de l'université et des propos qui avait brisé une entente confidentielle. 

Martin Gélinas a rappelé qu'il vivait à ce moment une sévère dépression qui lui avait d'ailleurs value une hospitalisation. 

Il a dit avoir tout perdu, incluant sa famille, après les accusations de harcèlement déposées contre lui par Guylaine Baudoin et desquelles il a finalement été blanchi. 

Il a expliqué que les dénonciations qu'il a faites au Vérificateur général du Québec sur les irrégularités dans l'administration de l'UQTR démontrait bien sa loyauté.