Meurtre à Bécancour: la mère apte à comparaitre

Marie-Lou Beauchamp Filion,  laquelle est accusée du meurtre prémédité de son enfant de deux ans,  meurtre survenu le 1er septembre à Bécancour, pourra finalement subir un procès.

C'est ce qui ressort du rapport d'évaluation sur l'aptitude demandée par la Couronne.

La Couronne doit encore fournir des éléments de preuve à la Défense. 

On parle entre autre des analyses de laboratoires.

Le cause a été reportée au 13 décembre.

L'accusée demeure détenue