Offre de l'employeur: vers une fin du lock-out à l'ABI ?

C'est un développement qui était attendu depuis un bon moment à l'ABI de Bécancour, alors que le syndicat des métallos a reçu une offre écrite de l'employeur lundi matin.

ABI souhaite que cette proposition soit présentée aux 1030 syndiqués d'ici le 18 mars.

Selon le communiqué émis par la direction, la nouvelle offre couvre les trois conventions collectives d'ABI et « inclut des augmentations salariales supérieures à l'inflation projetée. Les augmentations salariales annuelles correspondent à une moyenne minimale de 2,55%, au cours de la convention collective proposée, d'une durée de 6 ans, assurant des salaires se situant parmi les meilleurs de l'industrie de l'aluminium au Québec. »

La direction évoque aussi qu'une réorganisation du travail est inclue et que celle-ci respecte l'ancienneté et ne prévoit aucune mise à pied. L'employeur ajoute que « la convention proposée procurera de la flexibilité, capturera l'attrition d'une vague de retraites en cours et améliorera la productivité. »

Le conflit de travail de l'aluminerie de Bécancour perdure depuis 14 mois.

La syndicat des métallos n'a pas encore réagi à l'offre reçue.