Offre finale d'ABI: les syndiqués acceptent à près de 80%

IMG_8408_opt

En lock-out depuis 18 mois, les 1000 travailleurs de l'Aluminerie de Bécancour acceptent l'offre finale et globale de l’employeur à près de 80%.

Les syndiqués étaient réunis depuis 9h ce matin à l'hôtel Delta de Trois-Rivières pour se prononcer sur la proposition déposée la semaine dernière.

Le syndicat recommandait un rejet massif de l'offre puisqu'elle n'avait pas été négociée. Le président, Clément Masse, a d'ailleurs remis sa démission.

ABI pourrait reprendre ses opérations dans un peu moins de mois. Une demi-série de cuves sont toujours en fonction.

Bell Média

Une offre patronale présentée en mars dernier avait été refusée.

Dans la proposition de la semaine dernière, Alcoa a amélioré son offre pour le protocole de retour au travail : 85 % des employés reprendront le travail dans un délai de 6 mois et la totalité d'ici 8 mois à partir du 26 juillet. 

Alcoa s'engage à verser 635 $ par semaine, non remboursable, aux employés qui ne seront pas de retour au travail dans les 5 mois suivants le processus de reprise des activités, et ce, jusqu'à la date de leur rappel.

(Avec la collaboration d'Olivier Caron, journaliste Bell Média)