Réforme dénoncée par les professeurs.

Le Syndicat des professeurs du Cégep de Trois-Rivières dénonce l'intention du gouvernement du Québec de réformer le régime d'enseignement, modification qui aurait pour effet de donner plus de pouvoirs aux directions de cégeps dans la formation et la diplomation.

Selon le Syndicat, en s’appuyant sur des besoins régionaux ponctuels, il y a rdes risques de fragiliser les programmes en formant une main d’œuvre confinée par la suite à des fonctions de travail limitées. 

Cette adaptation au marché local se traduirait pour les étudiants en une moins grande employabilité sur le plan national et les rendrait plus vulnérables aux éventuels changements en emploi. 

Le Syndicat conclu que la formation qui est associée à un DEC doit être qualifiante et toutes les composantes de la formation générale et spécifique doivent être présentes, afin de favoriser la mobilité étudiante, le placement, mais également l’accès
aux études universitaires.