Sylvain Bourassa plaide coupable

Au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce Sylvain Bourassa ancien directeur de l'information à TVA Trois-Rivières, a écopé de 90 jours de prison non consécutifs après avoir plaidé coupable à une accusation d'avoir rendu accessible du matériel sexuellement explicite. 

La victime dans cette affaire avait 14-15 ans. 

Les gestes reprochés se sont déroulés entre juin 2016 et avril 2017. 

À ce moment, Bourassa s'est servi de Snapchat pour envoyer à l'adolescente des photos de son sexe. 

Il a demandé à la victime des photos d'elle en retour ce qu'elle a toujours refusé. 

Il a fallu quelques mois avant que la victime dénonce puisque les deux familles se connaissaient bien. 

En plus de la prison, Bourassa devra se soumettre à une probation de 2 ans en plus d'être inscrit au registre des délinquants sexuels et ne pourra se trouver seul en présence d'ados de moins de 16 ans.