Un homme comparait en lien avec deux meurtres commis à Trois-Rivières

Comparution ce matin au palais de justice de Trois-Rivières de Gilles Guilbault, un individu de 63 ans en lien avec les meurtres de Jean-Christophe Gilbert et Steve Lamy retrouvés calcinés dans une voiture incendiée sur le chemin Bradley en octobre dernier.

Guilbault a été formellement accusé de complicité après les faits dans les meurtres de Jean-Christophe Gilbert et Steve Lamy.

Le procureur de la Couronne, Me Benoit Larouche, donne des exemples d'infractions qui peuvent mener à une accusation de complicité après les faits de meurtre.

« Cacher des cadavres, cacher ou détruire de la preuve, cacher un accusé, ça pourrait être acheter des billets d'avion pour qu'un accusé se rende dans un autre pays, donc on aide quelqu'un sachant qu'il y a un meurtre qui a été commis. »

De plus, des accusations d'introduction par effraction et de vol ont également été déposées.

L'homme de 63 ans a de nombreux antécédents judiciaires en matière de trafic de stupéfiants et de vols.

Il a entre autres écopé de 15 mois de prison pour trafic de stupéfiants en 2010.

L'acte d'accusation déposé jeudi matin a aussi permis d'apprendre que Jean-Christophe Gilbert et Steve Lamy auraient été tué à 6 jours d'intervale, soit le 2 octobre 2018 pour Gilbert et le 8 octobre 2018 pour Lamy.

Gilles Guilbault reviendra en cours vendredi pour la remise de la preuve à la défense par la poursuite.

Les rumeurs pointent de plus en plus vers René Kègle quant au principal meurtrier dans cette affaire.

Kègle et Francis Martel sont actuellement incarcérés pour le meurtre d'Ophélie Martin-Cyr survenu dans la même séquence d'événement.