Un jouet pour les enfants transgenres

Une mère trifluvienne continue les démarches pour accompagner son fils qui présente un questionnement sur son identité sexuelle.

Manon Gauthier explique en entrevue au Nouvelliste que son fils lui parle de devenir une fille depuis l'âge de deux ans et demi.

La firme LG2 et l'organisme Enfants transgenres Canada lance un tout premier jouet transgenre. Les deux antités ont mis sur pieds une campagne de sociofinancement pour leur poupée russe Sam.

Le jouet permet entre autres à l'enfant transgenre de découvrir et de normaliser ses émotions.

Sam se veut aussi un objet pour ouvrir le dialogue dans les familles et aussi à l'école à la réalité transgenre.