Un Louisevillois sur la liste des délinquants sexuels

Rémy Munger, 53 ans de Louiseville écope d'une peine d'un an de prison.

Il sera soumis à sa libération à une probation de trois ans et à un suivi avec un agent de probation pendant deux ans.

Qui plus est, il est inscrit au Registre national des délinquants sexuels à perpétuité.

Il a été reconnu coupable en février de plusieurs chefs d'accusations dans un dossier de leurre et de distribution, production et accession en lien avec de la pornographie juvénile.

Il était accusé d'avoir communiqué avec des personnes de moins de 16 ans dans le but d'avoir des contacts sexuels ou de les inciter à avoir des contacts sexuels.

Les gestes reprochés ont été commis entre décembre 2009 et décembre 2012.