Un maire qui a une seule parole

On ne pourra pas reprocher au maire de Louiseville Yvon Deshaies de parler à tort et à travers. 

Il y a deux ans le premier magistrat avait indiqué que les vétérans pourraient se stationner gratuitement à Louiseville à condition que leur plaque porte un coquelicot. 

Or, même si le conseil de ville était en accord avec la suggestion, le règlement sur le stationnement n'a jamais été modifié. 

Un vétéran s'est souvenu de cette déclaration du maire et a contesté un constat d'infraction qu'on lui avait remis pour un stationnement illégal. 

M. Deshaies a respecté son engagement et payé de sa poche le constat de 43$. 

La ville de Louiseville devrait modifier dans les prochains jours sa législation afin de permettre aux vétérans de stationner gratuitement.